L'épreuve de mathématiques

DESCRIPTION DE L'EPREUVE

L'épreuve de mathématiques dure 2 heures.

Elle est notée sur 40 points et comporte trois parties indépendantes :

  • première partie : activités numériques (comprend plusieurs exercices indépendants). Cette partie est notée sur 12 points.
  • deuxième partie : activités géométriques (comprend plusieurs exercices indépendants). Cette partie est notée sur 12 points.
  • troisième partie : problème (un seul exercice noté sur 12 points).

4 points sont attribués à la rédaction et à la présentation.

 

LE MATERIEL

N'oubliez pas :

– bien évidemment, votre calculatrice (pensez à vérifier l'état des piles) : elle est indispensable pour certains calculs (trigonométrie, valeurs approchées,…) et bien utile pour en vérifier d'autres (calculs avec des fractions, racines carrées,…).
Attention les téléphones portables sont interdits aussi bien pour donner l'heure que pour faire des calculs (et encore moins pour téléphoner…).
– le kit du bon géomètre : compas, règle, rapporteur, équerre.
– et le reste : crayon à papier, gomme et stylos (très utiles pour écrire).

 

QUELQUES CONSEILS

– Il est impératif de bien gérer son temps ; idéalement, vous devez passer 40 minutes par partie (consacrez un peu de temps pour la relecture).
– Prenez une feuille différente pour chacune des trois parties. Cela vous permettra de ne pas mélanger les exercices et apportera de la clarté à votre copie.
– Commencez par la partie sur laquelle vous êtes le plus à l'aise (ou le moins mal à l'aise…).
– Faites attention à l'orthographe et en particulier sur « Pythagore » (pas « Phytagore » ni « Pytagore ») et « Thalès » (avec un « H »).
– Évitez les ratures qui nuisent à la lisibilité. Évitez aussi les « pâtés » de blanc correcteur (à petites doses, c'est plus apprécié).
– N'oubliez pas d'utiliser les feuilles de brouillon.
– Soignez votre rédaction, surtout en géométrie, notamment en énonçant clairement les théorèmes utilisés. Écrivez les mesures données par l'énoncé sur la figure si elle est fournie dans l'énoncé ou bien faites-en une sur votre brouillon. De plus, n'oubliez pas d'énoncer les hypothèses qui permettent d'appliquer un théorème : pour le théorème de Thalès, il faut citer les droites parallèles…
– Pour le problème, pensez qu'il s'agit d'un seul grand exercice. Essayez de traiter les questions les unes après les autres. Si toutefois, vous séchez sur une question, passez à la suite en considérant le résultat comme démontré.
Parfois le résultat d'une question peut apparaître plus loin dans le problème. C'est pour cela qu'il est important de prendre le temps de lire l'intégralité d'un exercice avant de le traiter.
– Soulignez (ou encadrez) le résultat et vérifiez qu'il répond bien à la question posée.
– Si l'on vous demande de démontrer que le triangle est rectangle, c'est qu'il l'est !!! Ne concluez pas qu'il n'est pas rectangle. De la même façon, si l'on vous demande de vérifier que le résultat d'un calcul est un nombre entier, alors c'en est un !!! Si ce n'est pas le cas sur votre copie, c'est qu'il y a une erreur (si elle n'est pas dans l'énoncé… elle est où d'après vous ?).
– Pour finir, sachez également que cette épreuve de mathématiques se déroule, certes fin juin, mais elle se prépare tout au long de l'année de troisième grâce à un travail régulier.

Découvrir les nouveautés