La veille de l'épreuve du brevet

Prépare soigneusement tes affaires.

Pour les épreuves écrites (Français, Mathématiques, Histoire-Géographie et Enseignement moral et civique), n'oublie pas :

– ta carte d'identité ou ton passeport,
– ta convocation officielle,
– ta montre car tu ne pourras pas utiliser ton portable pour lire l’heure,
– deux stylos (l'un peut ne plus écrire), des cartouches d'encre, du liquide correcteur, un crayon à bille, un crayon à papier, des surligneurs de différentes couleurs, des crayons de couleur pour les schémas (pratique pour les cartes en géo !), des instruments de dessins (compas, équerre, etc.),
– ta calculatrice (vérifie le bon état des piles), elle te sera nécessaire pour les maths
– de quoi t'alimenter lorsque tu en auras besoin. Préfère les fruits secs et le sucre qui apportent immédiatement de l'énergie à ton organisme. Si tu as l'habitude de boire de l'eau régulièrement, prévois d'en apporter.
– un médicament contre la douleur au cas où tu aurais mal à la tête. Attention, prends ton médicament habituel pour éviter les mauvaises surprises.
– pense à repérer le trajet et à évaluer la distance qui te sépare du lieu où tu passes l'examen, munis-toi d'un plan et d'un titre de transport.

Pour l'oral d’histoire des arts, la liste est la même avec, en plus :

– ton carnet scolaire, si tu l'as,
– la liste des œuvres étudiées en classe. Cette liste est signée par le professeur et le chef d'établissement. Elle porte le tampon de ton collège. Un exemplaire de la liste est joint au dossier scolaire,
les œuvres et documents cités sur la liste. Si ceux-ci ne sont pas extraits d'un manuel scolaire, tu dois en apporter deux exemplaires. Un conseil : n'annote pas tes textes.

 

Détends-toi ! Ce n'est pas si facile de se détendre la veille du jour J. Et pourtant, il est préférable de fermer ses livres et de se distraire.

 

En tout état de cause :

– ne travaille pas un point du programme que tu n'as jamais vu ; cela risquerait de te démoraliser,
– ne prévois pas trop d'activités sportives et culturelles,
– ne te laisse pas envahir par l'anxiété de tes parents ; montre-toi sûr de toi, souris, etc... N'hésite pas à leur dire que tu souhaites parler d'autre chose ou… rester seul.
– ne change pas tes habitudes : ne te mets pas au lit beaucoup plus tôt que d'habitude car tu éprouverais des difficultés à t'endormir.

Découvrir les nouveautés