Conforme au programme
Brevet
Spécifique
3e
Histoire — Géographie — Enseignement moral et civique
Les génocides des Juifs et des Tziganes pendant la Seconde Guerre mondiale
La Seconde Guerre mondiale : une guerre d'anéantissement
.icon_sujet_inedit.png Questions sur les génocides des Juifs et des Tziganes pendant la Seconde Guerre mondiale.

Sujet 13Les génocides des Juifs et des Tziganes pendant la Seconde Guerre mondiale45 min

Sujet inédit

Histoire

La Seconde Guerre mondiale, une guerre d’anéantissement

Exercice 1 : Analyser et comprendre des documents

20 pts

Document 1Témoignage de Simone Veil, déportée au camp d’Auschwitz-Birkenau

Simone Veil a été arrêtée en 1944 avec toute sa famille en France à Nice parce qu’ils étaient juifs.

« J’avais dix-sept ans quand j’ai été arrêtée par la Gestapo et dix-huit à mon arrivée ici, au camp d’Auschwitz-Birkenau. À cette époque, il n’y avait pas un brin d’herbe dans le camp, mais une boue collante.

Après la sélection on nous a dénudées, rasées et tatouées, puis on nous a donné des vêtements ; j’ai reçu un caleçon d’homme, une chemise d’homme, une jupe, une bottine et un escarpin. Pour pouvoir marcher j’ai fait sauter le talon de l’escarpin et c’est là que j’ai reçu mes premiers coups car j’avais commis « un acte de sabotage » en ôtant le talon de ma chaussure. […]

Tout était fait pour nous humilier, jusque dans les latrines1 : mais les femmes avaient fait de cet endroit un lieu de résistance, où s’échangeaient les informations obtenues grâce à la résistance polonaise. La puanteur de l’endroit rendait l’arrivée inopinée2 des SS moins probable.

Dans les baraques, on dormait à six ou huit par châlit3 selon les arrivages, tête-bêche. Il fallait faire son lit (une paillasse emplie de poux et jamais changée, plus une couverture) tous les matins, et le dimanche, on nous obligeait à piler des briques pour obtenir une poudre que l’on devait répartir sur le sol, sous les châlits pour faire joli et rendre l’espace « agréable ».

Il y avait une douche et la désinfection des vêtements une fois par mois. Les « lavabos » ne permettaient qu’un nettoyage rapide. En attendant les vêtements, on devait rester nues, dehors, rangées dans la cour d’appel et lorsque les vêtements nous revenaient, il fallait les enfiler encore mouillés pour aller travailler.

Les cendres des crématoires étaient jetées dans l’étang au fond du camp. Un jour, je manquai mon kommando4 chargé de la réfection des routes et des chemins de fer et on m’affecta à l’étang : je dus y verser les cendres des crématoires. Pour ne pas y retourner, je me cachai toute une journée pour pouvoir réintégrer mon kommando et être de nouveau comptabilisée dans son appel. Le nombre des morts empêchait les nazis de vérifier à coup sûr les personnes dans les kommandos ; par contre il y avait de multiples appels de jour comme de nuit.

Je suis restée huit mois à Auschwitz, puis j’ai été évacuée sur Bergen-Belsen. Là, les détenus étaient livrés à eux-mêmes et ne travaillaient pas. De plus, l’endroit était infesté par les poux et les maladies. Une opportunité s’ouvrit alors pour les détenues françaises et nous partîmes pour Buchenwald où j’ai travaillé dans les usines avant d’être libérée. »

Site du Mémorial de la Shoah.


Document 2Arrivée d’un convoi de Juifs hongrois au camp d’extermination d’Auschwitz-Birkenau en mai 1944

img1

1 Identifiez l’auteure de ce témoignage et présentez-la : au moment où elle arrive à Auschwitz, quel âge a-t-elle ? De quel pays vient-elle ? Pourquoi a-t-elle été arrêtée ? Par qui ? À quelle date ?

2 Expliquez, à l’aide du document 2, le mot souligné dans le document 1 et décrivez grâce à vos connaissances le fonctionnement particulier du camp d’Auschwitz-Birkenau.

3 D’après les documents 1 et 2, quelles étaient les populations visées par les camps de mise à mort nazis ? Quelle autre population était elle aussi la cible d’un génocide dans ces camps ?

4 Dans le document 1, relevez toutes les informations qui nous montrent que dès l’arrivée, les conditions de vie de Simone Veil dans le camp étaient très dures. Ce témoignage correspond-il à vos connaissances sur les camps de concentration pendant la guerre ?

5 À quel Kommando appartient Simone Veil ? Qu’arrive-t-il le jour où elle manque l’appel de son Kommando ? D’après vos connaissances, d’où proviennent les cendres dont parle Simone Veil ? Pouvez-vous expliquer ce qu’elle ne dit pas dans son témoignage : pourquoi ne veut-elle plus être affectée dans ce Kommando ?

6 Quels sont les différents camps dans lesquels Simone Veil est transférée à partir de 1945 ? Quel est le bilan du génocide dans les camps d’extermination et de concentration pendant la Seconde Guerre mondiale ?

Voir le corrigé

Cet article est réservé aux abonnés
ou aux acheteurs de livres ABC du Brevet

Pour approfondir le thème...

3e
Histoire — Géographie — Enseignement moral et civique
La Seconde Guerre mondiale : une guerre d'anéantissement
Spécifique
Inde
Avril
2014
Brevet
.icon_annales.png
Retrouvez dans le document qui sont les détenus et les gardiens du camps puis nommez-les.
Deuxième Guerre mondiale | camp de concentration | camp d'extermination | Auschwitz-Birkenau | SS | chambre à gaz
3e
Histoire — Géographie — Enseignement moral et civique
La Première Guerre mondiale : vers une guerre totale, La Seconde Guerre mondiale : une guerre d'anéantissement
Spécifique
Tests et QCM Brevet
.icon_test.png
Testez vos connaissances sur les guerres mondiales et les régimes totalitaires de 1914 à 1945 avec des QCM.
Verdun | Révolution russe | camp de concentration | Hitler | Lénine | conférence de Munich